La Naturopathie contre le Coronavirus !

Rappel

Le Coronavirus (famille de virus), appelé SARS-CoV-2, et donnant la maladie “Covid-19”, est apparu en décembre 2019 en Chine, dans la province de Hubei.

15 jours plus tard il était déjà en France, et les dernières 24 heures ont vu apparaitre 800 nouveaux cas d’infections dans le pays.

Symptômes

  • La durée de l’incubation est en moyenne de 5 jours, avec des extrêmes de 2 à 12 jours.
  • Les premiers symptômes sont peu spécifiques : maux de tête, douleurs musculaires, fatigue. La fièvre et les signes respiratoires arrivent secondairement.
  • Dans les premières études descriptives provenant de en Chine, il s’écoule en moyenne une semaine entre l’apparition des premiers symptômes et l’admission à l’hôpital à la phase d’état de la maladie. A ce stade, les symptômes associent fièvre, toux, douleurs thoraciques et gêne respiratoire et la réalisation d’un scanner thoracique montre presque toujours une pneumonie touchant les deux poumons.
  • La gravité des signes cliniques nécessite le maintien à l’hôpital d’environ 20% des malades et 5% nécessitent une admission en réanimation. Les formes les plus graves sont observées principalement chez des personnes vulnérables en raison de leur âge (plus de 70 ans) ou de maladies associées.

Actualité

11 mars : l’OMS classe le virus comme pandémie.

12 mars : Emmanuel Macron annonce la fermeture de tous les établissements scolaires de France pour une durée indéterminée, à partir du lundi 16 mars.

La plupart des institutions fonctionnent à présent en mode dégradé : mairies, musés, bibliothèques, caf, sécurité sociale, prisons, et tribunaux, tournent maintenant avec le minimum d’employés possibles, qui sont “réquisitionnés”. C’est également le cas de la plupart des entreprises. Nous allons peut-être vers une crise économique majeure…

Tous les événements de plus de 100 personnes sont interdits. La plupart des rassemblements sont donc annulés ou reportés.

/ Aparté : il s’avère cependant que le stade vélodrome fût tout de même plein le 8 mars à Marseille pour le match de foot. Il semblerait ainsi que la frénésie du Football vient officiellement de dépasser celle d’une pandémie, félicitation.

14 mars : L’épidémie passe en phase 3 en France. Désormais, tous les lieux publics sont fermés, mis à part les commerces alimentaires.

Le ministère de l’éducation estime que plus de la moitié de la population sera touchée par le virus.

16 mars : le président annonce dans son discours le début du confinement général.

Relativiser.

Il est important de relativiser la situation !

En 2019, la grippe a fait 8100 morts en France. Quant au Coronavirus, nous en sommes pour l’instant à 61 décès. En l’état actuel des choses, le virus reste ainsi un virus quelconque, qui rend la réaction de panique générale ridicule !

Le taux de mortalité pour les moins de 40 ans est de 0,2 % seulement !

Ce qui en fait un état d’urgence, c’est sa propagation exponentielle.

Mais rien ne justifie une panique sanitaire et économique. L’état suit parfaitement le protocole pour le développement d’un virus de cette envergure, et tout est sous contrôle.

La situation est devenue anxiogène dû à la médiatisation excessive des évènements, et va à l’encontre de nos intérêts.

Gardons notre calme, et ne vidons pas les surfaces commerciales inutilement ! Il y a suffisamment à manger en France pour nourrir un pays 4 fois plus peuplé que le nôtre. Que ceux qui ont commencé à bâtir leur bunker en vue de la fin du monde s’arrêtent également… Nous avons vu d’autres pandémies, et nous survivrons également à celle-ci : preuve en est que la Chine a déjà réussis à stabiliser le virus.

Veillons également à stopper les vols de masques qui s’avèrent être nécessaires aux personnels soignants, les vols de gels nettoyant, et les rixes pour constituer des stocks obscènes de nourritures. Nous vous invitons plutôt à essayer d’augmenter les vols de sourires, tendresses, et divers attentions aux personnes de votre entourage, ce qui sera bien mieux pour les intérêts de tous dans les circonstances actuelles. 1 français sur 2 est en effet potentiellement en carence d’amour selon l’OMS !

Voici quelques conseils de Naturopathie afin de prévenir le développement du Coronavirus :

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’en Naturopathie le virus n’est rien, le terrain est tout (Antoine Béchamps).

Le terrain représente le support des fonctionnements de votre corps.

Grossièrement, cela signifie que c’est la qualité de votre corps qui va déterminer quels virus vont être aptes à se développer, ou non.

On observe en effet sur le bateau de croisière coincé au Japon en février un développement de 600 contaminations par le virus. Le bateau contenait 3700 personnes. On peut conjecturer sans peine que si 600 personnes ont un virus sur un bateau, le virus est à peu près omniprésent sur les lieux à ce moment-là. Et pourtant, quelque 3100 personnes n’ont pas développé ce virus. Cela car leur terrain était suffisant pour les en protéger. À noter également que les deux personnes décédées étaient deux octogénaires, individus ayant un système immunitaire fragilisé par l’âge.

Les chiffres montrent également un taux de mortalité de 0,2% pour les moins de 40 ans ! Contre un taux à 3,6% pour les 60-69 ans, et 8% pour les 70-79 ans.

La qualité de votre terrain déterminera donc votre équilibre interne et votre résistance aux agressions extérieures !

Notre terrain est impacté par :

  •  
    Notre alimentation
  •  
    Notre activité physique
  •  
    Notre rapport à la nature
  •  
    L’air que nous respirons
  •  
    L’eau que nous buvons
  •  
    Les gens que nous côtoyons
  •  
    Les émotions
  •  
    Et nos passions

Alors comment optimiser son terrain ?

1/ Consommer des fruits et des légumes !

Cela peut paraître un peu simplet, mais c’est en effet la base de tout votre système immunitaire, et de tous les autres systèmes de votre organisme.

Fibres de qualités, vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, et tant de chose dont votre corps ne peut se passer !

En ce moment même en Chine, des doses importantes de vitamine C sont utilisées pour combattre le virus. Consommer 5 oranges fraiches tous les jours.

Des études montrent également que le manque de Sélénium augmente le risque de contagion virale. Consommer 4 à 5 noix du brésil chaque jour jusqu’à la fin de la pandémie.

2 / Combler ses carences !

Même en mangeant des fruits et des légumes, il se peut fortement que l’on est tout de même des carences. Notre alimentation est en effet de plus en plus pauvre en micro-nutriments….

Le meilleur moyen de se revitaliser passe avec une complémentation d’origine naturelle : Plasma de Quinton, spiruline, algue Klamath, Pianto, gelée royale, jus de légumes…

Exemple : Plasma de Quinton Code promotion praticiens : odevie6913

Le Plasma de Quinton est une eau de mer filtrée, prélevée dans des vortex marins. Elle contient presque la totalité des minéraux dont le corps humain a besoin (78 minéraux).

Diluer 1 litre d’hypertonic dans 3 litres d’eau. Consommer 10cl à jeûn le matin pendant 40 jours.

Contre-indication : insuffisance rénale.

3/ Faire du sport !

Si si, bouge-toi ! 😉
L’activité sportive élimine les toxines, améliorer le système immunitaire, active ton métabolisme, et te permettra de lutter efficacement contre n’importe quel virus !

10 minutes de sport intense suffit à renouveler entièrement tes mitochondries, les petites centrales énergétiques du corps !

4/ Prendre le soleil !

Le soleil t’apporte chaleur, énergie, et t’aide à synthétiser la précieuse vitamine D, qui est tant importante pour ton système immunitaire. De plus, le Coronavirus n’aime pas la chaleur.

Si tu n’as pas fait de complémentation en vitamine D cet hiver, cours vite acheter un flacon en magasin bio ! Consomme 1000 UI / jour OU 7000 UI / semaine jusqu’à l’été.

5/ Utiliser les huiles essentielles !

La pharmacie du bon Dieu est riche de cadeau pour lutter contre les virus !

La famille des Epoxydes est par exemple antiviral, expectorante, et immuno-modulante : ravintsara, eucalyptus globulus /ou radiata, saro, niaouli, laurier noble…

Voir les protocoles détaillés plus loin pour plus de détails.

6/ Faire des lavages de nez !

Le Coronavirus cible les voies respiratoires. Le système respiratoire est ainsi le premier système à optimiser afin de résister au virus.

Le lavage de nez est la première étape pour optimiser la sphère ORL (je ne te précise pas d’arrêter de fumer… ?). Diluer un peu de sel dans de l’eau tiède et aspirer d’une narine. Répéter 5 à 6 fois. Vous pouvez également utiliser un spray trouvable en pharmacie ou en magasin bio.

7/ Faire une cure de chlorure de magnésium !

Le chlorure de magnésium en pharmacie, ou Nigari (version naturelle) en magasin bio, a été découvert par le professeur Delbet, et étudié plus en détails par le docteur Neveu. Ces cristaux de magnésium leur ont permis de guérir de nombreuses maladies infectieuses et virales (grippes, bronchites, coqueluche, diphtérie, polyomyélite…).

Tu peux faire une cure en prévention pour dynamiser le système immunitaire, ou si tu te mets à tousser de manière étrange.

Il vaudrait la peine d’essayer le Nigari sur une personne atteinte du Coronavirus ! Si quelqu’un à l’opportunité d’essayer, nous vous serions reconnaissant de partager votre retour.

Diluer 20g de Nigari dans 1 litre d’eau.

Adultes et enfants de + de 5 ans : boire 50ml toutes les 3 heures, pendant 4-5 jours.

Contre-indication : problèmes rénaux.

A prendre en compte : le goût est horrible, et la cure déclanchera une diarrhée, ce qui est parfaitement normal. La diarhée est un moyen par lequel le corps évacue les toxines.

8/ Déstresser !

Tu connais la cohérence cardiaque ? 😉

Positionne-toi en tailleur, le dos bien droit. Ferme les yeux et respire. Au son de la cloche, inspire pendant 5 secondes. Au deuxième son, expire pendant 5 secondes.

Stresser fragilise le système immunitaire ! Si tu as tendance à être anxieux, pratique la cohérence cardiaque 10 minutes chaque soir.
Une chose est sûre : le stress fera toujours plus de morts chaque année que le Coronavirus, alors commençons par là.

Protocoles de préventions de confrères Naturopathes :

 


“Protocole contre le virus : 

Mettre 6 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara « de bonne qualité » dans une cuillère à café d’huile végétale de sésame, amande douce, ou même huile d’olive. Mélanger avec le bout du doigt et appliquer la première moitié le long de la colonne vertébrale, jusqu’aux cervicales, et la seconde sur le thorax, du plexus jusqu’au flan du cou. 3 fois par jour. 
Si premiers signes ressentis (frissons, fièvre, signes respiratoires comme toux ou douleurs thoraciques), prendre en supplément 1 goutte dans une cuillère de miel à avaler 3 fois par jour. 
Possibilité de fabriquer son propre gel désinfectant à partir de gel d’Aloe Vera dans lequel on vient ajouter cette huile essentielle + celle de Tea Tree à raison de 20 gouttes de chaque pour une tasse de gel d’Aloe. Sans danger pour les enfants.” 

Nicolas Bertolotti, Naturopathe à Aix-en-Provence

“conseils pour stimuler le système immunitaire :

Préparez un mélange d’huiles essentielles avec 2 gouttes de chaque : Ravintsara, Eucalyptus radié, laurier noble et arbre à thé. Appliquez en massage léger le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 1 fois par jour en préventif, et jusqu’à 5 fois par jour en phase aiguë. Formule réservée à l’adulte

Pour les enfants, vous pouvez appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara le long de la colonne vertébrale 1 à 3 fois par jour. Et pour les nourrissons, vous pouvez appliquer 1 goutte en massage léger sous chaque pied.

Si vous avez eu une prise d’antibiotiques ou une anesthésie, vous pouvez consommer des probiotiques (trouvables en pharmacie) en plus de votre alimentation, afin de reconstruire votre flore intestinale, qui héberge environ 70% de votre immunité (non négligeable).”

Nathalie ANDRE, Naturopathe à Sisteron

“Protocole contre le virus :

Favoriser les aliments qui stimulent le système immunitaire, donc riches en Vitamines C (fruits en général, persil, légumes colorés), en Quercetine (oignons, ail, baies rouges, pommes, brocoli entre autres) et en Cystine (AA principalement présent dans les aliments riches en protéines).

Ne pas négliger les champignons comme le Shiitake et le Reishi, à utiliser dans l’assiette ou en compléments.

Utiliser des plantes telles que l’Echinacée ou le Lapacho, et tous les produits de la ruche, notamment la Propolis pour les enfants.”

Manon Brucker, Naturopathe à Aix-en-Provence

 

Je te remercie pour ta lecture.

 

Sacha Durand, Naturopathe iridologue à Lyon et Marseille.

 

 

 

 

 

 

Sources :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://www.cnews.fr/monde/2020-02-07/coronavirus-la-situation-saggrave-sur-le-bateau-de-croisiere-au-japon-925142

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/coronavirus-wuhan

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200311.OBS25899/coronavirus-une-etude-nous-en-apprend-plus-sur-les-personnes-a-risque.html

https://www.rtl.fr/actu/politique/coronavirus-en-france-les-rassemblements-de-plus-de-100-personnes-interdits-7800251806

Partager
Avatar
Author:
Créateur LifeSchool. ~ J'aide Thérapeutes et Praticiens à développer leur projet à travers LifeSchool. Ensemble, faisons fleurir les médecines douces !

Laisser un commentaire